OL – FC Metz : le Carnet de Notes

OL – Metz pour clore cette 20e journée de Ligue 1. Une opportunité idéale pour les Lyonnais de reprendre le fauteuil de leader. Si le collectif n’a pas répondu présent, un Gone s’est lui distingué individuellement.

Le début des matchs retours pour un OL leader de la Ligue 1. A l’occasion de cette 20e journée de championnat, les Rhodaniens étaient opposés au FC Metz avec l’ambition de reprendre la première place. Face à la solide 4e défense du championnat battue à l’aller (1-3), les hommes de Rudi Garcia n’ont pas mis longtemps pour s’installer dans le camp adverse. Mais un manque de justesse technique empêchait de créer de réelles opportunités. Si bien que le score était nul et vierge à la pause malgré des occasions pour Toko Ekambi (36e, 39e), puis un sauvetage sur la ligne de Marcelo (42e).

Pas franchement de mieux dans l’entame de seconde mi-temps alors que le jeu lyonnais restait brouillon et difficilement mis en place. Mais un dynamique Maxwell Cornet allait réveiller ses coéquipiers d’une frappe vicieuse au premier poteau (70e), jusqu’au coup de billard gagnant de Toko Ekambi, finalement refusé (74e). Une action gâchée par Slimani (84e), puis un arrêt d’Oukidja sur une frappe d’Aouar (85e) n’ont pas permis d’arracher la victoire. Pire, une frappe de Sarr (89e) aurait pu donner un succès de prestige aux visiteurs. A une barre transversale près ou à quelques minutes près : puisque Leya Iseka marquait quelques secondes plus tard. Une performance globale peu convaincante qui voit l’OL perdre la 1ere place et même tomber au 3e rang à cause d’une deuxième défaite cette saison.

Le carnet de notes des Gones :

Maxence Caqueret (7) : il a remplacé un Houssem Aouar en délicatesse avec ses adducteurs. Et, tout de suite, il est apparu à l’aise dans l’entrejeu. De très bons retours défensifs (2e, 22e), assaisonnés par de bonnes projections vers l’avant sont venus mettre en lumière une activité toujours débordante. En plus disponible pour combiner avec ses partenaires, le milieu de terrain de 20 ans a livré une très bonne copie, peut-être bien la meilleure parmi les Lyonnais.

Entré à la 68e, Houssem Aouar a été le malheureux en position de hors jeu pour annuler le but de Toko Ekambi (74e). Il aurait pu offrir la victoire à l’OL si Oukidja ne s’était pas interposé (85e). Arrivé sur la pelouse à la 74e minute, Rayan Cherki a, comme souvent, su faire les différences. Mais il ne les a pas bonifiées en manquant les derniers gestes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s