Montpellier – LOU : le Carnet de Notes

A Montpellier pour la 19e journée de Top 14, le LOU voulait retrouver le sourire. A défaut d’être brillant dans le jeu, les Lyonnais regouttent à la victoire, malgré les difficultés évidentes d’un Gone dans cette rencontre.

L’année n’a pas débuté de la meilleure des manières pour le LOU. Alors qu’ils sortaient d’une bonne dynamique, les hommes de Pierre Mignoni connaissent actuellement un coup de moins bien, symbolisé par 3 défaites en 4 matchs. Rebond obligatoire lors de cette 19e journée de Top 14. Pour reprendre le chemin des sommets, les Lyonnais semblaient avoir trouvé la victime idéale : Montpellier et sa 13e place au classement au coup d’envoi. Malgré tout, ce sont les locaux qui ont ouvert le score par Paillaugue (3-0, 4e), rapidement répondue par une pénalité de Berdeu (3-3, 10e). Dans un match où personne ne parvenait à mettre du jeu en place, une percée gagnante de Barassi offrait un essai à Mignot (6-8, 33e).

Indisciplinés, les coéquipiers de Baptiste Couilloud revenaient derrière au retour des vestiaires (9-8, 44e). Pour une courte durée grâce à une pénalité passée par Berdeu (9-11, 50e), puis à un essai de Nakaitaci (9-16, 52e). Une bouffée d’oxygène bien nécessaire, suivie de l’essai du bonus inscrit par Fainga’a (9-21, 66e). Mais impossible de rester serein à cause de la réaction immédiate des locaux (16-21, 70e). Une victoire au courage après une grosse dernière séquence défensive qui permet au LOU de réintégrer le top 6 du championnat.

Le Carnet de Notes des Gones : Léo Berdeu en souffrance

Dylan Cretin (5,5) : le troisième ligne s’impose comme un incontournable dans le XV titulaire. Présent au coup d’envoi pour la 5e fois de suite, l’international français a encore été la principale cible de son talonneur en touche. Encore un match solide et sérieux pour le joueur de 23 ans.

Théo William (5) : dans la troisième ligne, le jeune joueur de 20 ans n’a pas été flashy. Mais efficace dans tout ce qu’il a entreprit. Rarement en difficultés défensivement, il n’a pas été très en vue offensivement malgré sa participation active aux combinaisons en touche.

Baptiste Couilloud (6) : le capitaine a réclamé une réaction de son collectif. Et il a montré la voie dès le début du match en tentant d’insuffler un gros rythme offensif, notamment en sortie de ruck. Bien en soutien sur une percée de Barassi, il a offert sur un plateau un essai à Mignot (33e).

Léo Berdeu (3) : après avoir marqué 6 points au pied lors du dernier match contre l’UBB, l’ouvreur a eu plus de mal dans son jeu d’occupation, avec notamment un renvoi directement en touche (5e). Même quand il fallait inscrire des points, il n’a pas vraiment été précis avec un bilan de 2/5 en direction des perches.

Pierre-Louis Barassi (6,5) : le centre avait été étincelant au match aller dans la percussion. Pour le match retour, il a avant tout été présent en défense, en récupérant notamment une pénalité après avoir initié un contre ruck (18e). Solide au plaquage, il a cependant eu plus de mal à exprimer ses qualités en attaque. Mais une fulgurance a créé le décalage à l’origine de l’essai de Mignot (33e).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s