ASSE – OL : le Carnet de Notes

En profitant d’une entame de match réussie, l’OL s’est adjugé le derby contre l’AS St-Etienne comptant pour la 21e journée de Ligue 1. Un match marqué par la prestation de haut niveau d’un Gone.

Après deux matchs de suite sans victoires et notamment une défaite contre Metz, l’Olympique Lyonnais avait l’occasion de reconquérir le cœur de ses supporters à l’occasion d’un derby au stade Geoffroy-Guichard pour cette 21e journée de Ligue 1. Sans la ferveur d’un Chaudron plein à craquer, les Stéphanois se sont montrés dangereux en premier, dès la 1ere minute avec Moueffek. Un début rythmé qui offrait des opportunités pour Memphis (4e) puis Kadewere (5e) côté lyonnais. Jusqu’à l’ouverture du score du Zimbabwéen suite à un corner (0-1, 16e). Ne desserrant pas l’étreinte, les hommes de Rudi Garcia allaient se procurer d’autres occasions : De Sciglio sur la barre (23e), Toko Ekambi sur Moulin (33e). Avant de voir Marcelo doubler la mise sur un coup franc de Dubois (0-2, 36e).

Une première mi-temps parfaitement maîtrisée, ensuite bonifiée par une bonne gestion du second acte, malgré un petit élan d’honneur des locaux dans les premières minutes et une barre transversale trouvée par Nordin (56e). Mais un troisième but inscrit par Marcelo suite à un nouveau coup franc de Dubois (0-3, 59e) calmaient les ardeurs adverses. Un doublé de Kadewere (0-4, 68e) puis un but contre son camp de Bouanga (0-5, 82e) alourdissaient un peu plus le score. Une victoire facile face à une équipe forézienne bien pâle qui permet à l’OL de recoller à 2 points du PSG et de Lille en tête de la Ligue 1.

Le Carnet de Notes des Gones : première entrée en jeu en Ligue 1 pour Malo Gusto

Maxence Caqueret (7) : le seul Gone titulaire dans ce derby a encore fait honneur au centre de formation. Précis dans ses passes quelles soient longues ou courtes, il a souvent cherché à jouer vers l’avant. Avec beaucoup de réussite puisqu’il a su apporter le danger et créer des décalages. Mais il a aussi et surtout fait ce qu’il a l’habitude de faire : presser et récupérer des ballons dans l’entrejeu. Il a réalisé un match complet, malgré une baisse d’influence au fil du temps.

Entrés à la 85e minute, Sinaly Diomandé et Rayan Cherki ont pu se joindre à la fête mais n’ont pas eu l’opportunité de se distinguer. Pareil pour Melvin Bard, apparu sur la pelouse à la 89e minute. A noter, la première entrée en jeu en Ligue 1 pour Malo Gusto.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s