OL – Strasbourg : le Carnet de Notes

Reprendre la tête de la Ligue 1 et mettre la pression sur ses concurrents directs. Telle était l’ambition de l’Olympique Lyonnais au moment d’aborder la 24e journée contre Strasbourg. Grâce une première mi-temps maîtrisée, les Lyonnais ont obtenu un nouveau succès, avec deux Gones qui ont bien participé.

L’OL au sommet de la Ligue 1 en ce samedi soir ? En tout cas, il en avait l’occasion avec la réception du RC Strasbourg pour le compte de cette 24e journée de championnat. Un succès à la portée des Lyonnais face à une équipe 15e au coup d’envoi qui pouvait leur offrir la tête du classement, en attendant les rencontres de Lille et du PSG. Et avec un bon début de match, les hommes de Rudi Garcia ont rapidement mis la pression sur leur adversaire du soir, mais aussi sur leurs adversaires directs. Des opportunités pour Diomandé (3e) puis Aouar (5e), mais pas de but pour bonifier ce temps-fort. L’expulsion d’Adrien Thomasson (15e) allait bien faciliter le travail lyonnais, rapidement converti en but par Depay (1-0, 20e). Pas suffisant pour desserrer l’étreinte : après un coup-franc de Memphis sur le poteau (25e), l’OL doublait la mise grâce à un petit piqué de Toko Ekambi (2-0, 30e).

A l’abri après ces deux buts marqués dans le premier acte, les Lyonnais ont pu se diriger assez tranquillement vers un succès, malgré un regain d’orgueil strasbourgeois lors des premières minutes. Des velléités offensives finalement facilement contenues. Mais de l’autre côté, pas d’occasions à se mettre sous la dent pour le trio offensif. Jusqu’à un magnifique coup-franc de Depay pour annihiler les espoirs alsaciens (3-0, 68e).

Le Carnet de Notes des Gones : Florent Da Silva découvre la Ligue 1

Sinaly Diomandé (6) : le défenseur ivoirien n’a encore jamais sous le maillot de l’OL. La série s’est encore allongée, et il y est une nouvelle fois pour beaucoup. Serein dans ses interventions autant que balle au pied, il est même parvenu à produire des transversales de qualité. Il montre encore qu’il a bel et bien sa place dans l’axe de la défense lyonnaise.

Houssem Aouar (7) : traditionnellement le plus offensif du trio de l’entrejeu, le milieu formé au club a encore fait vérifié cette adage en se créant la première vraie opportunité du match (5e). Au pressing, il est parvenu à récupérer haut un ballon, immédiatement converti par Depay (20e). Présent à la construction du jeu, le joueur de 22 ans a souvent combiné avec ses partenaires en profitant d’une grande liberté dans l’axe.

Entré à la 70e minute, Rayan Cherki a eu quelques minutes pour s’illustrer. A noter : une percée sur son côté où il a pu faire parler ses qualités de dribbles et notamment ses passements de jambes. Egalement, ce 6 février restera gravé dans la mémoire d’un Gone : Florent Da Silva. En effet, le jeune milieu lyonnais a pu fouler une pelouse de Ligue 1 pour la première fois de sa carrière, en entrant à la 88e minute.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s